Archives mensuelles : mai 2017

Pensez politesse #Entrepreneuse #entrepreneur #politesseobligatoire

 

Attention à votre posture d’entrepreneuse / d’entrepreneur, elle est important quand vous êtes dans votre activité, mais aussi quand vous êtes en dehors de votre activité !

Recherche.png

Je vais vous raconter une petite histoire !

Par chez moi, il y a un magasin quand vous y allez la patronne est tout sourire, vous dit un bonjour. Mais là, limite, vous sentez qu’elle le fait par obligation. Parce que si elle pouvait rester caché, cela sera l’idéal. Déjà là, il est important qu’elle apprenne  à s’ouvrir un peu aux autres, et à accepter tous les clients tel qu’ils sont !

Si vous n’êtes pas à dans votre élément dans la relation avec les clients, cela ne pourra pas fonctionner, le client le sentira. Avant toute chose, il est vraiment important que vous travailliez votre posture, votre façon d’être !

De la même façon, si vous êtes trop dans l’exubérance, ben, cela n’ira pas non plus. Tous les clients n’aiment pas cela !

Je reviens donc à l’exemple de cette patronne, combien de fois, elle est passé à côté de moi dans d’autres situations sans me dire bonjour ! Je ne lui demandais pas de me raconter sa vie (en plus, je dirais, cela ne m’intéresse pas !) mais de me faire un petit signe de politesse. Surtout qu’à l’époque je lui laissé entre 60 et 80 euros tous les samedis !

Ce que j’ai fait : je ne mets plus les pieds dans son commerce, j’ai trouvé mon bonheur ailleurs ! (accessoirement, c’est meilleur !).

Ce qui est important lorsque vous êtes entrepreneuse / entrepreneur / commerçant / commerçante, c’est bien d’être à l’aise dans la posture nécessaire, mais aussi de respecter vos clients en dehors de votre activité !

Sans cela, vous allez perdre des clients !

Personnellement, je ne suis pas du genre à faire la bise à la personne avec qui je discute 5 minutes de temps en temps, mais cela ne veut pas dire que je ne lui dis pas bonjour !  Je dis bonjour à tout le monde avec un sourire, et après, cela peut s’arrêter là car je n’ai rien à dire à la personne mais j’ai fait le signe de politesse indispensable !

« J’ai faim » : la newsletter à banir ! #Entrepreneuse #Entrepreneur #stopaujaifaim

CAFE.png

J’avais déjà fait une vidéo sur le sujet mais aujourd’hui, j’ai vraiment envie de refaire un article sur le fameux sujet : J’ai faim !

Car c’est une erreur que est faite par beaucoup d’entrepreneuses / entrepreneurs ! je reçois beaucoup de newsletters qui partent directement à la poubelle.

Les raisons :

  1. je suis une personne, et j’aime bien qu’on me dise bonjour. Alors une Newsletter sans le moindre petit signe de politesse, de salutation = à la poubelle !
  2. je ne suis pas une pompe à fric, et oui ! j’ai le libre choix de choisir en quoi je vais investir alors SVP si vous voulez avoir un peu de mon argent. N’oubliez pas l’essentiel, partager un peu avec moi (avec vos clients) de vous ! Parce que moi, les newsletter où je ne trouve qu’un programme sans rien d’autre = à la poubelle !

Franchement, si vous faites ses deux erreurs,  vos clients ils vont partir au fur et à mesure ! n’oubliez pas une chose essentielle le client, c’est un humain ! Que vous vous adressiez à lui de façon orale ou écrite, il est important de respecter un certains nombres de bonne pratique ! c’est primordial, sans politesse, sans donner un peu de vous !  ben, cela ne marchera pas, votre newsletter finira à la poubelle !!!

Le client, vous savez celui que vous désirez avoir, ben, il recherche de l’humain, ce n’est pas une machine. Alors quand vous faites une newsletter, n’oubliez pas de penser à lui ! Ben oui :

  1. Demandez vous qu’est-ce qu’il attend ?
  2. Quelle réponse de ma part attend-il ?

Car la lettre d’information qui diffuse invariablement tous les mois le même type d’information, sans rien apporter au client. Ben, elle passe directement à la poubelle !

Si vous faites ces erreurs, il est urgent que vous changiez votre approche car pour trouver des clients, c’est important ! N’oubliez pas que votre client c’est un humain et non une pompe à fric !

Oui, vous devez vivre de votre activité ! mais d’un autre côté, il va aussi falloir qu’il y trouve son compte, qu’il est envie de venir vers vous de demander vous qu’est-ce que vous pouvez lui apporter de plus ! Aujourd’hui, on est à l’heure d’internet, et franchement, regardez un peu ce que font vos concurrents ! Si vous ne proposez pas le plus qui va faire venir le client vers vous, ben, il ne viendra pas !

Certains vont se dire, mais si la newsletter n’est pas intéressante pour elle pourquoi elle ne se désabonne pas ? ben, là, je vais vous préciser un point important : il est obligatoire pour tout envoi de masse d’offrir la possibilité de se désabonner ! Et dans l’exemple que j’ai en tête, aucun moyen de se désabonner !

Je ne suis pas une spécialiste de la newsletter, et perso, je n’en fais pas (encore) pour mes activités. Mais il y a quelques règles à respecter si vous voulez ne pas détourner le client de la votre !

Positionnement du manager #managerautrement #remettrelhumaindanslentreprise #manageragile

Je viens de lire un article très intéressant sur « Le management à la française vu par les étrangers« .

 

Cet article est très instructif car il montre un certains nombres de lacunes des managers. Mais ce qui me fait rebondir aujourd’hui, c’est que cette description me semble pas réaliste !

Oui, j’ose le dire, je ne partage pas l’avis de L’Express, qui met le doigt sur des pratiques d’un autre temps. Alors je ne dis pas que cela n’existe plus dans certaines sociétés, mais les temps ont changé, sont entrain de changer.

Et franchement, en formation, je vois de plus en plus de manager bienveillant, à l’écoute de leur collaborateur. Alors oui, cela change ! et très vite même ! L’enquête de L’Express qui prend 2/3 exemples pour argent comptant est orienté et c’est dommage car je pourrais faire la même chose en démontrant l’inverse !

Aujourd’hui, en 2017, le monde de l’entreprise est en pleine mutation, il change vite et dans le bon sens ! Si, si , c’est vrai. Mais pour qu’il change vraiment, il faut encore que tous les acteurs l’acceptent, tous les salariés doivent suivre le mouvement.

Une des solutions de cette mutation, c’est l’approche agile. Mais cette approche ne peut pas se faire sans la volonté de tous ! Souvent, j’ai face à moi des managers heureux de découvrir cette nouvelle approche, mais qui s’interroge : leurs équipent vont-elles suivre ? Certains ont déjà fait le pas, et les équipes ne suivent pas !

Alors si on veut que le monde de l’entreprise change, il faut vraiment que tout le monde accepte de changer !

Mettre de l’agilité dans son management, c’est un plus non négligeable. Mais encore faut-il que l’employé accepte de prendre ses responsabilités, de se prendre en main ! La manager en approche agile n’est qu’une facilitateur, un guide, le salarié a la main sur son travail.

L’approche agile doit arriver dans nos entreprises, doit prendre de plus en plus de place. Mais cela passe par un changement d’esprit ! et ce changement d’esprit est en marche dans de nombreuses entreprises, certaines sont plus en avance que d’autres. Je suis surprise quelque fois de ce qui se passe dans ce sens dans les entreprises (public, prive, petite, grande).

Cette approche va permettre de redonner du sens au travail mais aussi de l’envie à tout le monde ! A l’époque où j’étais manager, je me souviens d’une phrase de mon manager. Il était venu voir mon équipe un mercredi, jour où je n’étais pas présente car en temps partiel, et le jeudi il m’a dit « Je suis passé, mais bon, ils ont tous besoins de leur maman pour savoir répondre ! ». Là, je me suis dit, j’ai merdé !!! il y a un truc que je n’ai pas bien fait, j’avais beau lâcher du leste, les laisser autonome un maximum cela n’allait pas ! A l’époque je ne connaissais pas l’approche agile, dommage, car j’aurais changé quelques pratiques.

Un autre exemple que j’ai vécu, suite à cette aventure, sur l’équipe suivante, j’ai été moins dans le contrôle. J’ai laissé les membres de l’équipe plus libre (encore) de gérer leur temps, leurs tâches… Et là, nouvelle surprise, ils me trouvaient pas assez présentes, ils étaient trop libre, ils étaient perdu ! Ils auraient aimé que je leur tienne la main, et que limite je sois derrière eux pour faire le boulot ! Pour moi, ce n’était pas cela le management ! Avec quelques outils agiles bien choisis, j’aurais su remédier rapidement à leur mal être et au mien !!!

Toute à l’heure je parlais d’envie, mais dans le 1er cas et le 2ème cas, j’ai perdu mon envie de manager, mais mon équipe a aussi perdu son envie de travailler pour moi (à mon avis !). Moi, cela m’a conduit à dire STOP !!! oui, j’ai fini complétement vidé, en burnout.

C’est pourquoi aujourd’hui, je prône vraiment ces approches agiles dans le management. Non, qu’il faille tout prendre, mais c’est à adapter à chacun, à chaque contexte.

C’est pourquoi aujourd’hui, je propose une offre qui permet à chaque manager de faire le point sur ses pratiques, à préparer la mise en place d’une approche agile dans son équipe/entreprise, et je l’accompagne lui et son équipe pour que cette transition se passe dans les meilleures conditions possible !

Vous désirez en savoir plus ? vous désirez tenter la grande aventure du management agile ? Contactez moi à l’adresse : sandrine.meyer@odin-conseil-formation.fr