Garder le cap Capitaine entrepreneuse #Entrepreneuse #Garderlecap #réussiteaubout

télécharger

Une entrepreneuse, c’est le capitaine d’un magnifique navire, mais souvent ce navire a de nombreux ponts !

Et oui, le navire de l’entrepreneuse, il a en général les ponts suivants :

  • le pont de son entreprise,
  • le pont de sa famille / ses enfants,
  • le pont de sa maison,
  • son pont à elle ! (oui, on ne l’oublie pas !)

Et c’est à elle de tout gérer (vous me direz elle est capitaine !).

Vivons un peu avec elle, c’est merveilleuse aventure !

Un jour, notre capitaine (entrepreneuse) a décidé de prendre son envol et d’ajouter / ou changer un pont à son navire : le pont de son entreprise, le pont de l’entrepreneuriat.

Elle décide donc d’ajouter ce pont, un peu comme si elle voulait faire une belle croisière entre Brest et New-York, en plus, là, la ligne est relativement droite, elle n’a pas de doute elle va y arriver !!!

Et là, souvent déjà les premières embuches sont arrivées alors qu’elle n’avait même pas encore réussi à l’ajouter à son navire… « Quoi une femme capitaine ? mais tu rêves !! », « Quoi tu es bien mieux en tant que matelot ! au moins tu as une solde tous les mois ! », « tu es folle ! qu’est-ce que tu as en tête ! »… Bon, j’en passe !

Là elle passe par un moment de doute, et si effectivement je n’étais pas faite pour être capitaine, et si… bon avec des si on refait le monde. Certaines vont abandonner leur projet à ce stade, puisque tout le monde le pense, je laisse tomber !! mais que de regret pour elle, elle n’a pas été au bout de ses rêves !

Pour d’autres, elles continuent, n’écoutent pas les commentaires, et les voilà, lancer elles vont être capitaine de leur navire !

Mais le long chemin pour emmener leur navire à New-York va encore être long.

Déjà, va falloir attacher solidement le nouveau pont à leur navire pour qu’il ne sombre pas en chemin, et là, c’est encore une étape délicate, très délicate ! Quelle forme donner à mon pont ? Quelle sera le contenu de mon pont ?

Certaines abandonnent encore à ce stade, car la tâche leur semble trop délicate, trop difficile !

Pour les plus courageuses, l’aventure continue !

Voilà le navire est à l’eau… voilà notre capitaine sur la route de New-York. Mais la tâche n’est pas aussi facile qu’il n’y parait ! ben oui, car tout à sa joie, elle a un peu oublié les autres ponts, mais voilà, ils vont se rappeler à elle !!! Son conjoint : « mais c’est quand que tu vas rentrer de l’argent, c’est bien beau tout cela ! », ses enfants « bon maman, tu n’as plus de temps pour nous ! », sa maison (si si !!) :  « ben tu as vu le bordel !! tu ne peux pas t’occuper un peu de moi !! ». Le seul pont qui est bien sage, c’est le sien… il ne dit trop rien ou bien elle lui demande gentillement de se taire !

Allez elle prend la mer, et la voilà partie pour sa longue traversée. A peine sortie du port, que déjà une tempête s’annonce à l’horizon. Mince que doit faire notre vaillante capitaine :

  • rebrousser chemin et arrêter là son aventure ?
  • passer à travers la tempête, et essayer de ne pas couler ?
  • contourner la tempête la route sera plus longue, mais le risque pour le navire moindre ?

Le choix n’est pas facile, mais elle doit le prendre, elle n’a pas le choix. Difficile ce choix, et puis elle se dit que quelques soient la décision qu’elle va prendre, ne va-t-elle pas le regretter ? Elle doute, elle doute fortement ! pas facile tout cela, elle ne l’avait pas vu de cette façon.

Allez, elle prend son courage à deux mains, et décide de contourner la tempête, le chemin sera plus long mais bon, elle y arrivera.

Elle commence le contournement de la tempête, mais voilà, elle n’avait pas prévu que le trajet étant plus long que le pont « Famille » allait tenter une révolte ! Non parce que là, cela ne va pas le capitaine ne s’occupe pas assez d’eux, il manque de l’argent au budget. Là voilà de nouveau face à ses doutes, face à ses peurs, face à la décision à prendre. Que va-t-elle faire ? elle est de nouveau seule (le plus souvent) face à la décision à prendre :

  • rebrousser chemin et remettre en place le pont du salariat, adieu le pont de l’entrepreneuriat,
  • passer à travers la tempête mais là, attention à ne pas couler ! la tempête peut-être très très forte !
  • prendre une route de contournement (un pont salariat à mi-temps, prendre du temps pour la famille au détriment de son projet…).

Quelque soit la décision qu’elle prendra, cela ne sera pas facile pour elle. Vraiment pas évident, mais surtout il ne faudra pas qu’elle culpabilise car elle fera au mieux pour l’ensemble du navire ! Et oui, il n’y a pas que le pont Entrepreneuriat qui a de l’importance, c’est l’équilibre entre l’ensemble des ponts qui est important, et c’est cette équilibre qui va lui permettre d’avancer !!!

Si l’un des ponts est au bord de la révolte, ben, cela n’avancera pas ! Le trajet entre Brest et New-York sera tellement parsemé d’embûche que le navire coulera dans sa totalité, ou un pont (ou une partie de pont !).

Le message principal que je voulais vous faire passer à travers cette petite « fable » c’est que finalement vous êtes votre capitaine et que c’est à vous de maintenir le cap pour mener votre navire à bon port !

Osez l’entrepreneuriat cela ne sera pas une route rectiligne, il y aura des embûches en provenance de tous les ponts mais aussi de l’océan, des éléments extérieur. Mais il est vraiment important de mener votre navire en fonction de votre ressenti, de vos envies… Sans tenir compte dans votre trajectoire du navire qui navigue plus vite que vous ! Oui sans doute, mais a-t-il vos ponts ? a-t-il vos tempêtes ? Non !! Alors, menez votre navire à votre guise sans vouloir faire comme le voisin ! (Vous êtes vous, vous n’êtes pas le voisin !).

Tiens dans cette article, j’ai oublié de vous parler de la révolte d’un des ponts, oui… vous savez le pont qui se fait tout petit depuis le démarrage de votre projet : votre pont !!!

Vous l’aviez oublié ? grave erreur !!!! Ce pont est à mon sens le plus important, celui qui pourra le plus maintenir votre navire à flot, sans lui, votre projet, votre navire, il va couler !

Toute à vouloir mener votre navire sur le chemin de la réussite, vous avez un peu oublié votre pont, celui qui vous dit :

  • prend soin de toi
  • prend du temps pour toi

Oui, il est important de prendre du temps pour toi, de prendre soin de soi ! Si vous ne vous consacrez qu’aux autres ponts, ben, vous allez couler ! mais là, c’est un naufrage qui aura des conséquences sur votre santé, et sur votre mental. (Burnout, dépression,…)

Alors surtout ne l’oubliez pas !!! Prenez soin de ce pont et en plus vous verrez que les autres ponts aussi du coup se révolterons moins !

A toutes les étapes de votre traversé, vous pouvez vous faire aider pour que votre navire prenne moins l’eau !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s